Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 May

Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...

Publié par Paolpi Erwan  - Catégories :  #Listes des familles qui ont travaillé au domaine de Nolet

Domaine de Nolet, 1956

Domaine de Nolet, 1956

Liste des familles qui ont travaillé au domaine de Nolet :

 

Direction du domaine :

Robert Germain, Catherine Chini-Germain, Jean-Pierre Averseng, Raymond Petit (à partir de 1965 directeur des vergers d'Aquitaine), Monsieur Baille, Henri Ollivier, René Coint.

 

Les familles Italiennes :

Abella : arrivée en 1941

Ambrosio : Olive, Roger(champs ? USINE ?) et Gilbert (dans les champs)

Azzopardi : Pierre et Sauveur (conducteur de tracteur)

Bardi : champs en saison et à l’usine

Boraso : Gabriel (dans les champs)

Carollo : (mécano)

Chiabo: Maurice ( dans les champs)

Conte : champs ?

Copetti : (Dans les champs)

Courette : (forgeron)

Dario :

Debiasi : Paulette (usine)

Decorte : Guy, Pierette (manutention), Nicole (manutention) et Claude

Delpech: Christiane

Demari : (dans l'usine)

Fabris : Augusta (personnel du château)

Faure: Pilar (dans les bureaux)

Guilardi : Georgette, Joséphine

Morgante : Robert (champs et usine)

Morillo: Jean (dans les champs)

Navarro: Bernard (dans les champs)

Noguères : Jean (chef)

Paolpi : Paolo (Agriculteur-Laitier arrivé à Nolet avec sa famille en 1935), Domenica, Sylvain, Emile, Jeannot, Elvire Paolpi-Melac (Employée au château), Bambine

Paolpi-Begue : Anne-Marie

Pugliese :

Pulicani : (famille arrivée, depuis le domaine de Kéroulis en Algérie, en 1941 à Nolet)

Querin :

Reginato : Simone (champs et usine)

Sido : Michel (directeur)

Soterro: Christine

Svaldi: Angéle (manutention)

Tortelli : Lucien, Jeannine et François

Valdare : Jacques (responsable d’usine)

Valena: Mr (chef de station)

Zabotti : Rina et Mireille (dans les bureaux) et Guy (dans les champs)

Versolato: Marie (manutention)

Zaminer : Reinso (habite Grenade)

 

Les familles françaises :

Arbus: Renée

Aussenac: Marie

Balzame : Philippe

Bégué: Maryse et Michel

Bernés: Gilbert et Alain

Bourthoumieux: Hervé ( dans les champs)

Brouillon: Monsieur et Louise

Carol : Jean (mécano) et Mauricette

Caron : (usine)

Christin : Yvette (usine)

Combes: Hubert (cariste)

Coureau: Jean-Pierre: habitait à Rabaud)

Courette : (Forgeron)

Dardier: Elise (1953 à 1955)

Devaux : Simone

De France: (chef de station)

Diague: Germaine

Fagé : Marguerite

Feresin:

Foulquié: Hubert (forgeron)

Fraysse:

Gendre:

Geromel: (frigo)

Gesse: Claudie (manutention)

Gonceau : Emilienne (1964)

Granie: Michelle et Bernard (manutentionnaire)

Guionnet: Micheline

Labadie: Juliette (manutention)

Laveron: Lucien et Michelle (Rabaud puis Jantête de 1972 à 1994)

Loste :

Magné:

Marmouget : (entretien du matériel)

Mességué: Alberte et George (dans les champs)

Meunier: Christianne

Ner : Jeanine (chef de station) et Jean-François (comptable)

Nespoulous : (famille arrivée, depuis le domaine de Kéroulis en Algérie, en 1941 à Nolet)

Nicto: Jean-Pierre (dans les champs)

Ollivier : André (Géomètre)

Pacaud: Claudie

Pagès: Jeanine (dans les bureaux)

Petit : Raymond (directeur), Maurice, Jacqueline, Monique, Claude, Guy

Pilon: Yolande

Rougier : (le vétérinaire)

Roux: Paquerette (manutention)

Sabaté: Annie (dans les bureaux)

Sola : Antoine

Soum : Maurice, Michel, Chantal

Tessier: Paul (dans les champs)

Tissinié :

Valdar :

Vigneaux: Jeannot

Virgulin Micheline: au château

Wadhart :

 

Familles espagnoles :

Alvez: Alzina et Jean (dans les champs)

Dominguez: Jean (dans les champs)

Perez: Antoine (cariste) et Felix (dans les champs)

Segarra : Louise (cantinière) et jacques (chef de l'usine, famille arrivée, en Alger, en 1941 à Nolet)

Guardiola : Gérard

Rodriguez: Carmen

Ruiz:

 

Coupures de presse :

La dépêche du Midi de 1980: Nolet fêtes ses médailles

La dépêche du Midi de 1980: Nolet fêtes ses médailles

          La dépêche du Midi de 1980: Nolet fêtes ses médailles

 

       Au domaine de Nolet, on fêtait, dernièrement, neuf des membres du personnel décorés en ce jour de la médaille du travail.

            Le domaine de Nolet, grande exploitation fruitière et céréalière de plus de 200 hectares, situé aux portes de Grenade et du Tarn-et-Garonne, emploie en permanence soixante-dix personnes, près de cent trente avec les saisonniers lors des récoltes, ce qui place parmi les premiers employeurs du secteur agricole de Tarn-et-Garonne, pommes, prunes, noix, céréales et maintenant la culture des pleurotes, sont les produits principaux de cet établissement dont on fêtera bientôt le cinquantenaire.

                Mais aujourd’hui c’est la fête comme le soulignait monsieur Boué, inspecteur départemental du travail qui devait féliciter les récipiendaires, qui par leur sérieux et leur conscience professionnelle ont mis en valeur cet outil de travail, fruit de collaboration d’un ensemble et participé aux améliorations des conditions de travail.

                Pour chacun des médaillés, monsieur Henry Ollivier, le directeur du domaine avait noté un petit mot plein d’humour fort sympathique et chacun apprécia. Ainsi, au fil des commentaires apportés par monsieur Boué ou monsieur Ollivier.

 

Liste des médaillés :

 

François Tortelli : plus de quarante ans d’ancienneté dans la maison « c’est une institution ;aussi ancien que la plus ancienne des plantations ». Médailles d’or

 

Monsieur Azzopardi : arrivé au domaine en 1956. Près de trente années d’ancienneté, conducteur très consciencieux de tracteur. Médaille d’argent

 

Olive Ambrozio : depuis l’âge de 16 ans à été au domaine, c’est « monsieur pruneaux ». Spécialisé également dans la réhydratation, le greffage et la taille. Médaille de vermeil

 

Elvire Melac : entrée domaine dès son plus jeune âge, cuisinière à la cantine où elle fit des plats succulents avec peu de chose. Médaille d’or

 

Monsieur Wahdhart : Près de trente-cinq ans de services à l’entretien où il est toujours très méticuleux.Ici , ttous l’appellent « tonton ». Médaille de vermeil

 

Monsieur Boraso : participe aux traitements. Grâce à toutes ses notes, on le surnomme à juste titre « monsieur météo ». Sujet d’une petite parenthése pour rappeler qu’en 1948, on effectuait dans les vergers six traitements. Combien sont nécessaires aujourd’hui ? Une quinzaine. Monsieur Boraso participa aussi très efficacement à tous les travaux de drainage. Médaille de vermeil

 

Monsieur Conte : travaille à l’atelier depuis de nombreuses années. Un ouvrier très consciencieux. Médaille d’argent

 

Roger Ambrosio : trente-cinq ans de service pour « l’amiral de la flotte » qui a résolu de multiples problèmes d’irrigation. Responsable également du vieux vergers (taille, équipes). Médaille vermeil

 

Madame Ner : A la station de conditionnement, où elle a su s’attacher à son travail et faire reconnaître ses qualités . S’occupe aussi de l’administration. Médaille d’argent

 

« Félicitaton encore tous ces médaillés et remercions la direction du domaine de nolet pour l’amicale réception organisée à l’issu de cette remise de récompense ».

            

La dépêche du Midi : remise de médailles d’honneur agricole en 1980

La dépêche du Midi : remise de médailles d’honneur agricole en 1980

            La dépêche du Midi : remise de médailles d’honneur agricole

 

         A la demande des responsables du domaine de Nolet, à Aucamville. On été remis les médailles d’honneur agricole à deux salariés qui prennent leur retraite.

            C’est ainsi qu’ont été rappelés les bons et loyaux services de Marguerite Faget, dont la conscience professionnelle pendant près de trente ans a été exemplaire pour tous, son travail fait avec célébrité et conscience étant toujours à la limite de ce que l’on peut réaliser de mieux.

Les mérites de Louis Abella ont été également évoqués, l’intéressé se signalant par  une capacité et une conscience professionnelle digne d’éloges puisque sa tâche était pour lui plus un art qu’un métier, s’astreignant à faire des labours dont il avait la charge, un travail parfait à tous égards. Sa conscience professionnelle était telle que l’heure pour lui compter moins que la finition d’un chantier dans les délais impartis afin que les cycles des travaux successifs ne puissent en souffrir.

Monsieur Boué tint à s’associer aux compliments de l’employeur à l’égard de collaborateurs dont la joie de vivre et de travailler mérite d’être citée en exemple comme témoignage de la solidarité qui unit les travailleurs à une entreprise où les problèmes des salariés sont placés au premier plan des préoccupations des responsable soucieux d’une application réelle des textes sociaux, tant dans le cadre du comité d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail. Il n’est pas inutile, en effet, de signaler que le domaine de Nolet ainsi que ceux qui lui sont rattachés est le en Tarn-et-Garonne à avoir créé un emploi de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles chargé de l’amélioration des conditions de travail des ouvriers.

Sur le plan de l’emploi, on constate que les 313 hectares cultivés dont 177 en arbres fruitiers permettent l’emploi de cinquante saisonniers. A une époque où l’emploi est une préoccupation essentielle de notre société, il est nécessaire de signale les efforts des entreprises de ce type, qui permettent l’embauche d’un maximum de travailleurs où les conditions de vie et de travail sont les meilleurs que l’on puisse rencontrer dans les exploitations agricoles. Il ne faut tout de même pas oublier non plus que nous devons tout cela à Robert germain qui, en 1941 a su faire renaître cette ferme qui est aujourd’hui les « les Vergers d’Aquitaine », de renommée mondiale, puisque nos fruits s’expédient à l’étranger.

La dépêche du Midi, 3 novembre 2007

La dépêche du Midi, 3 novembre 2007

Album photos des ouvrier(e)s de Nolet

Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
Liste des ouvriers de Nolet, coupures de Presse,album photos...
La dépêche du midi, 1975

La dépêche du midi, 1975

Commenter cet article

julien 08/12/2013 14:05

Maryse et Michel begue et non béguée sont de famille française et non italienne, je suis leur neveu.

emile Laveron 19/09/2013 11:35

D'aprés ma belle soeur Michelle Laveron les dates de leur présence sur Nolet est 1972 a 1994 et non 1974. le dernier directeur M. Coint effectue de son côté des recherches.

emlelaveron 19/09/2013 19:11

en fait j'ai pris M. Coin dans la liste des directeurs ci dessus mais c'est de M. Fraysse qu'il s'agit dernier directeur avant fermeture du domaine.

Erwan Paolpi 19/09/2013 18:37

Bonjour,
j'ai bien Monsieur Coint dans les archives qui attestent déjà de sa prèsence en 1946, est-il possible de le contacter? Je vais réctifier la date.
merci

laveron Emile 13/06/2013 12:07

ma belle soeur Michelle Laveron , qui a travaillé au domaine, a complété la liste en ligne comment puis je vous la faire parvenir??

Paolpi Erwan 13/06/2013 23:37

oui c'est bien vrai! Je viens de voir le mail encore merci. On continue donc de faire de nouvelles découverte c'est super.

emile Laveron 13/06/2013 20:52

le mail est parti et je l'espère bien arrivé car de Brest à Brest ce serait un comble. Bonne continuation

Paollpi Erwan 13/06/2013 19:12

Bonjour,
vous pouvez me l'envoyer sur ma boite mail: erwan.paolpi@orange.fr ou a mon adresse postale qui est cell-ci:
Erwan Paolpi
280 rue Edith Piaf
29200 Brest

Merci et à bientôt

SEGARRA Jacques 07/05/2013 15:19

Il faut nous classer dans les familles espagnoles et non italiennes. mes parents et moi même sommes arrivés le 25 avril 1951, non pas du domaine de Kéroulis mais d'Alger.. Je souhaiterai avoir les adresses mail de Daniele et Mauricette Caroll, de Madame Valda, de Nani Paolpi.
A bientôt

Paolpi 07/05/2013 16:54

Très bien j'ai corrigé, pour les coordonnées des famille Caroll et Valda je n'ai rien pour l'instant.

Paolpi 06/05/2013 20:18

Très bien, merci de votre visite sur le site et à la conférence. Je vais rectifier la liste.

Emile Laveron 06/05/2013 12:17

André Gonceau vous le confirmera mais Gonceau : Minette et Simorre Emilienne doivent être la même personne.

À propos

Mémoire du domaine de Nolet à Aucamville dans le Tarn-et-Garonne